actualité jeux d'argent

Deux projets de régularisation excluant les jeux de casino autres que le poker

Cela fait maintenant plus d’un an que les Américains attendaient la libéralisation des jeux d’argent en ligne en Californie. Mais jusqu’à maintenant, aucun consensus n’est trouvé. Une chose est sûre, la libéralisation du poker ne tardera pas à venir d’autant que le Poker Players Alliance et la majorité des élus locaux s’y accordent. La seule chose à trouver est la proposition de loi qui convient à toutes les parties concernées.
Le PPP et les élus, main dans la main
Plusieurs propositions de loi se sont succédé, mais aucune n’a pu être transformée en loi. Ainsi, après 2 années de la présentation de la première proposition, les jeux de casino en ligne restent illégaux en Californie. Plusieurs raisons ont poussé le législateur local à décliner ces propositions. On peut citer, entre autres, les lacunes des textes, l’insuffisance du temps pour approfondir le sujet à cause du calendrier politique et les réticences des influentes tribus amérindiennes.
Aucun défenseur de la régularisation des jeux d’argent en ligne ne parle des machines à sous, de la roulette, du black jack, bref des jeux de casino autres que le poker. Tous, à l’instar de la Poker Players Alliance, ne s’expriment que pour le poker. Ce collectif de joueurs a fait maintenant deux ans de travail de lobbying mais ne semble pas encore avoir réussi sa manœuvre. Il a toutefois des soutiens parmi la classe politique californienne. En preuve, le représentant Reggie Jones-Sawyer et le sénateur Lou Correa ont déposé chacun au parlement californien une proposition de loi relative au poker en ligne. Aucun des textes ne fait mention de jeux de casino autre que le poker.
Régulariser le poker dans leur État est une aubaine pour les autorités politiques californiennes. Pour ceux qui ne le savent pas encore en effet, la caliorne compte 38 millions d’habitants. Ce qui représente des clients potentiels très nombreux par rapport à ceux de l’ensemble des états américains qui ont déjà régulé les jeux d’argent. Mais pour qu’un tel projet puisse vraiment être bénéfique, il ne faut pas le concentrer à un seul jeu, selon un habitant de Sacramento interrogé par la presse locale.
Une sélection rigoureuse des opérateurs
Après le vote de l’une de ces lois, une commission sera mise en place pour la sélection des opérateurs qui pourront s’exercer légalement en ligne en Californie. Seuls des acteurs qui ont plusieurs années d’expérience dans le domaine des jeux d’argent peuvent être sélectionnés. Leur activité actuelle doit d’ailleurs être basée au Golden State. Dans le cas contraire, cette commission n’aura qu’à leur dire d’aller se faire voir ailleurs.
Lequel des deux projets aurait-il plus de chance d’attirer la faveur des parlementaires californiens ? Difficile d’y répondre tant que les avis semblent être contradictoires dans la presse locale. Il est important de le rappeler, si l’un de ces textes est retenu, les premières rooms légales comme le casino en ligne 7kasino seront accessibles à partir du mois de janvier 2015.

Publicités