métier des jeux d'argent

Amateur des jeux : quel est le meilleur métier ?

Si vous avez une plus grande passion pour les jeux d’argent, sachez qu’il vous est possible d’y exercer un métier. Pour vous aider à choisir celui qui vous est le plus adapté, voici un aperçu de ces métiers liés aux casinos, aux paris sportifs et aux paris hippiques.
Croupier : le plus contraignant
Tous les jeux de cartes proposées en casino on besoin de la présence d’un croupier ? Ce dernier représente la banque. Malgré sa discrétion, le croupier est l’un des plus grands acteurs de ces jeux. C’est d’ailleurs la personne qui travaille la plus dans un casino. Ils doivent disposer de multiples compétences. Ces dernières ne doivent concerner seulement la manipulation des cartes. Un croupier doit également avoir les qualités suivantes : observation, vitesse, connaissance, assurance, écoute, analyse, anticipation, fermeté et précision.
Le croupier doit être discret pas parce qu’il le veut mais parce qu’il s’agit de la première contrainte de son métier, aux côtés de la neutralité. Il travaille dans des horaires irréguliers et cela nécessite vraiment de la motivation et de la persévérance, sans parler de la soumission à des règles vestimentaires et esthétiques imposées par l’établissement. Depuis quelques jours, l’exercice de ce métier nécessite l’obtention d’un diplôme de croupier reconnu par l’Etat mais peut être également exercé dans un casino en ligne dorénavant. Toutes ces contraintes ne devraient pas constituer un obstacle pour exercer ce métier. On est payé en effet mensuellement à environ 1500 euros.
Bookmaker : le plus rapportant
Le Bookmaker est le plus grand acteur dans l’univers des paris. Il s’agit d’un individu, d’un organisme ou d’une plateforme en ligne proposant des paris et reversant de l’argent relativement au résultat. Il assure la communication entre tous les parieurs. On peut donc le qualifier d’interface. Le Bookmaker verse de l’argent à un joueur lorsque celui-ci voit juste et amasse cet argent lorsque celui-ci pronostique faux.
Contrairement à ce que beaucoup de personnes le pensent, les paris sportifs ne reposent pas essentiellement sur le hasard. Le bookmaker a déjà procéder à des calculs mathématiques avant de proposer des cotes. Il ne sort jamais perdant de son offre. Jusqu’à aujourd’hui, être bookmaker sur les paris sportifs est plus profitable que l’être sur d’autres types de paris.
Quid du courtier
Tous les passionnés du turf savent bien ce qu’est le courtier. Il s’agit d’une personne qui est régulièrement en rapport avec des propriétaires de chevaux de courses et d’entraineurs dans le but de sélectionner les prochains champions. Son seul but est donc de trouver la perle rare n’importe quel que soit le moment. Avant d’exercer ce métier donc, il faut être prêt à bouger et de s’absenter plusieurs semaines de son domicile pour s’entretenir avec des propriétaires et des entraineurs et pour être présent dans des ventes aux enchères.
Dans la plupart du temps, le courtier est un intermédiaire entre le propriétaire et le vendeur mais il peut être également vendeur en achetant un cheval sous l’ordre d’un propriétaire ou d’une écurie. Pour exercer ce métier, il faut avoir un bon niveau d’étude, une capacité relationnelle et une maîtrise des langues étrangères, surtout l’anglais.

Maintenant vous pouvez vous renseigner sur le blog ParisVegas le spécialiste de l’univers des jeux d’argent.

Publicités